mardi 11 juillet 2017

Funstrider & Foilstrider


Autres idées dérivées de l'Aquabeo, en plus orientées glisse :

Pour le Funstrider, 4 flotteurs en carènes à redans montés sur un système de parallélépipèdes articulés.
Les flotteurs servent à la fois d'éléments de flottaison archimédienne - qui réduisent leurs surfaces mouillées en rapport avec la vitesse exercée par les mouvements du rider - et de pales de propulsion.
Chaque côté de l'engin, de part et d'autre des parallélépipèdes, qu'on peut comparer à un cadre de vélocipède, présente un cale-pied, une poignée de tenue, et une autre de frein-direction qui actionne une pale articulée.

Le mouvement est fluide, et ressemble à un mouvement de patineur et/ou de skieur de fond.
Les petites amplitudes laissent les flotteurs écartés pour plus de stabilité dans les petites vitesses, tandis que les plus grandes les voient se resserrer dans un allongement des foulées pour une glisse rapide.

Le Foilstrider est une déclinaison à foils du même engin, capable de flotter et d'avancer lentement en mode archimédien, puis de s'élever progressivement sur ses foils avec une vitesse relativement faible. Le bord de fuite des foils est souple à la manière des ouïes de requins pour s'appuyer sur l'eau à la poussée, et se refermer hydrodynamiquement à la glisse.

Les deux engins se montent et démontent sans outils et peuvent se ranger dans le coffre d'une voiture.