Affichage des articles dont le libellé est SlideRoller. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est SlideRoller. Afficher tous les articles

vendredi 3 mai 2019

Cherche fabricant pour le RollSlider

Un exemple de RollSlider

Voici une petite animation vidéo en montrant beaucoup plus sur le RollSlider :



Ce billet est aussi un appel d’offres :

nous recherchons un fabricant de trottinettes, ou de skateboards, ou d’autres types de cycles allant du vélo le plus classique au cargo-urbain le plus novateur,
avec un bureau d’étude interne et un atelier intégré avec des prix corrects et mesurés pour :

  1. dans un premier temps mettre au point l’engin en collaboration étroite avec nous et en fabriquer deux prototypes identiques pour tests in vivo,
  2. dans un deuxième temps pouvoir répondre à des commandes de petites séries,
  3. dans un troisième temps pourvoir envisager de répondre à des commandes de grandes séries,
  4. dans un quatrième temps pouvoir fournir de très grandes séries,
  5. étudier d’autres modèles de notre conception,
  6. se développer avec nous à l’international et au-delà,
  7. continuer à nous aider à améliorer le monde... :-)

Nous cherchons sérieusement un professionnel capable de répondre favorablement au premier point, ce sera déjà un bon départ.

Si vous êtes icelui,
vous pouvez imprimer et nous renvoyer ce NDA complété et signé
à l’adresse mél « rollslider(à)alomphega(point)com »
afin que nous puissions échanger ensuite librement sur ce projet.

Nous avons hâte de faire votre connaissance et de commencer à travailler avec vous.

À très bientôt !

mardi 23 avril 2019

Le RollSlider

Ceci n'est pas une trottinette.
Précédemment baptisé RollStrider car l’idée originale concernait un engin nautique capable de flotter à la manière des “striders”, ces petites araignées qui semblent marcher sur la surface de l’eau, le projet de ce qui se nomme désormais le RollSlider - car vous allez le voir son mouvement fait appel à des sliders - avance doucement (comme son inventeur d’ailleurs ;-) ).

Comme je le disais dans le billet précédent sur le sujet l’engin aura très probablement trois roues et pourra se décliner en un éventail de versions qui iront de l’engin urbain le plus chic au moyen tout-terrain le plus hype en passant par toutes les versions électriques ou non, avec vitesses ou non, pour correspondre à tous ceux qui voudront utiliser ce nouveau mode de déplacement ou se faire plaisir avec ce nouveau sport, en douceur ou plus intensément.

J’espère pouvoir bientôt publier une animation montrant toutes les articulations de l’engin en détails, mais pour le moment je vous ai préparé une petite vidéo pour vous montrer uniquement le mouvement principal en vous rappelant, pour que vous compreniez le principe, que chaque roue arrière ne peut qu’avancer, jamais reculer :
ceci propulse l’ensemble sur l’avant à chaque fois qu’on pousse une plateforme sur l’arrière, en mode “marche” dans les montées et en mode “glisse” sur les plats et dans les descentes.

Attention ceci n’est qu’un exemple de principe de mouvement et ne présente ni les différentes esthétiques de l’engin, ni toutes ses subtilités telles que les amortisseurs et les possibilités de virages penchés stabilisés, le système de pliage instantané, etc...








lundi 2 octobre 2017

Le RollStrider, le Rock&Roll randonneur


Ma R&D sur le FunStrider et sur le FoilStrider conjuguée à mes difficultés physiques pour effectuer des essais en mer et mon besoin de remise en forme en douceur malgré un corps d’athlète qui s’ignore m'a amené à l’idée du RollStrider, cet engin de glisse roulant permettant de reproduire le mouvement du ski de fond sur routes et tous chemins.

Il est temps maintenant de vous en dire un peu plus.

Imaginez deux trottinettes tous-terrains qui avancent seulement (marche arrière bloquée), reliées par un système de glissière en va-et-vient : le tout forme une sorte de quad avec deux plates-formes repose-pieds et deux guidons (bloqués aussi) transformés en poignées de maintien.

L’utilisateur, très stable sur quatre roues avec son appui sur les deux poignées, avance un pied puis l’autre alternativement dans le même mouvement que pour le ski de fond : le pied arrière prend appui sur la plate-forme qui ne recule pas, propulsant ainsi en avant l’autre plate-forme le long de la glissière « magique »(*).
L’ensemble poursuit sa route sur son élan, jusqu’à ce que l’autre pied soit lancé en avant, poussant sur celui qui avait été lancé précédemment, et ainsi de suite alternativement en lançant un pied puis l’autre, exactement comme le fait un skieur de fond.

Bien sûr l’engin est doté de quelques subtilités comme un système d’inclinaison parallélépipédique pour les virages(**), un système original de freinage simple et sûr utilisant le désalignement de l’axe de roulage(***), et certaines versions proposeront même des vitesses(****)…
Le tout dans un encombrement réduit à l’instar des trottinettes pliées, qui pourra donc être embarqué sur le bateau ou rentrer dans la voiture pour des promenades toujours renouvelées et des lieux de découvertes diversifiés.

(*), (**), (***), et (****) : il faut bien que je justifie mon statut d’inventeur, non ? ;-)

Mise à jour : il est possible que le quad devienne tri, tant il est vrai que la majorité des utilisateurs potentiels interrogés se sentent plus à l'aise avec un seul guidon stable qui ne suive pas les mouvements des jambes. Et ceci fait bien les choses car ce nouvel angle de développement simplifie grandement l'engin !