lundi 26 janvier 2009

1er essai US du prototype du ScullMatix (essai texan, même !)

Chuck Leinweber était certes convaincu par les vidéos de tests du ScullMatix du nauticaerium - aurait-il signé sinon ? - mais restait curieux d'essayer lui-même le système.

Avec comme il se doit un zeste de scepticisme de bon aloi.

Rendons tout d'abord hommage à son courage, car comme vous pouvez le constater sur cette photo, il est tout seul à bord, au milieu d'une étendu d'eau, sans gilet de sauvetage, face au vent :


Mais que serait le courage sans la grâce ? Voici une deuxième photo qui, comme vous pouvez le constater, permet de se rendre compte de l'extrême facilité et de la grâce naturelle qui habite tout utilisateur du ScullMatix, même la toute première fois :



Mais je commence à me demander si je n'ai pas inventé un ustensile dangereux pour l'équilibre de l'homo sapiens, car une fois rentré Chuck - pourtant habituellement mesuré - s'est jeté sur son courrielleur pour m'écrire un mél dans lequel, de-ci de-là, on peut lire des choses qui dépassent toute retenue comme par exemple :
"I got it to work like a charm" (j'ai réussi à le faire fonctionner comme un charme)
ou encore :
"I am convinced now" (je suis convaincu maintenant)
et le meilleur, que je vais bien sûr faire broder sur mon oreiller :
"I am very excited and impressed with your genius, Guy. Your invention is brilliant in its simplicity and efficacy." (je suis très enthousiasmé et impressionné par votre génie, Guy. Votre invention est brillante dans sa simplicité et son efficacité.)

Que rajouter ?

Ah si, un spécial dédicace et remerciements à Sandra Leinweber pour son accompagnement et ses photos lors de cet essai, qui m'auront permis de laisser cette belle page à la postérité et qui laissent dorénavant au monde la possibilité d'admirer le style de Chuck à la godille.

... Ben oui, certains vont peut-être dire que j'en fais un peu trop, mais c'est quand même pas tous les jours qu'on se fait traiter de génie, hein !

Bon, pour en revenir à plus sérieux : comme vous pouvez le constater les choses avancent, et il n'est pas interdit de penser qu'il n'y en a plus pour bien longtemps encore à attendre avant de trouver le ScullMatix disponible à la vente par correspondance d'accastillage chez DuckWorks.

- C'est tout pour aujourd'hui ! -

lundi 19 janvier 2009

Petites astuces pour grandes mises à l'eau...

Comme vous pouvez vous en douter, lors de nos tests pour le labo nauticaerium nous avons souvent l'occasion de mettre à l'eau des bateaux transportables, depuis plusieurs cales de halages, dont certaines sont glissantes.

Nous avons mis au point 3 petites astuces toutes simples, facilement adaptables pour tout plaisancier mettant à l'eau son bateau à partir d'une remorque sur une cale de halage.

1) un "manche de crochet"
C'est tout bête, mais pour décrocher/accrocher son bateau sans avoir à se plier en quatre pour aller récupérer le crochet peut être compliqué suivant les bateaux. Le manche montré sur la vidéo apporte une solution simple et rapide.

2) un "chemin de marche"
C'est encore évident une fois qu'on le voit : une simple planche fixée par des tendeurs peut offrir un plancher pour marcher en toute sécurité et au sec sur la remorque pendant les manipulations, évitant ainsi de glisser sur la pente, de se mouiller les pieds (voir plus), et permettant les manipulations sur le bateau en toute sécurité.

3) une "boucle de bout"
Enfin simplement frapper (nouer) un bout à la fois sur l'avant et sur l'arrière du bateau permet de le manoeuvrer depuis n'importe où depuis la terre sans efforts.

Une petite vidéo pour montrer tout ceci :